Accès E-Business

NATIC Magazine | E-Business

E-Business : Actualité Scientifique, Technologique et Internationale

Publié dans Sport

Les Cavaliers sont champions NBA !(video)

lundi, 20 juin 2016 03:32 Écrit par  ClemFiz

Ils l’ont fait ! Cleveland est devenue cette nuit la première équipe à revenir d’un 3-1 en Finales NBA en remportant le match 7 93-89 chez les Warriors ! LeBron James (en triple-double avec 27 points à 11/24, 11 rebonds et 11 passes) et Kyrie Irving (26 points à 10/23 et 6 rebonds) ont porté leur équipe jusque dans les dernières secondes avec un contre et un 3-pts clutch qui ont fini d’achever les champions en titre.

Stephen Curry a une nouvelle fois déçu avec seulement 17 points à 6/19, 5 rebonds et 2 passes. Draymond Green termine meilleur marqueur, rebondeur et passeur de Golden State avec 32 points à 11/15, 15 rebonds et 9 passes.

Première mi-temps

‘Anything you can do, I can do better‘, des paroles définissant bien le 1er quart-temps des Cavaliers qui, malgré un 5/11 de leurs adversaires à 3-points (dont 2 pour Stephen Curry) et un 0/4 de leur côté, sont en tête au bout de 12 minutes de jeu. Sur les 9 premiers paniers réussis de Cleveland, 7 le sont sur layups ou dunk. LeBron James et Kevin Love, les deux joueurs les plus complets de cette 1ère période (respectivement 6 pts 6 rebs et 3 passes et 5 pts et 7 rebs dont 4 offensifs) côté Cavs permettent à leur équipe de repasser devant in extremis grâce à 4 lancers-francs provoqués et réussis dans la dernière minute. À leurs côtés, J.R. Smith et Kyrie Irving se montrent assez agressifs pour contrer la réussite extérieure des Warriors, dominés 16 à 8 au rebond et menés 23-22 avant de se lancer dans le 2ème quart-temps.

ADVERTISEMENT

Alors que Draymond Green continue son petit festival longue distance (22 pts à 5/5 de loin, 6 rebs et 5 passes à la mi-temps), Irving a toujours la main chaude sur ses fadeaways et ses floaters. Sauf qu’à force d’encaisser des 3-pts sans en mettre, Cleveland (1/14 derrière la ligne soit 7.1% contre 10/21 soit 47.6% pour Golden State) commence à accumuler un certain retard. Iman Shumpert sera ainsi le seul Cav de la 1ère mi-temps à rentrer un tir primé. Les Warriors prennent leur plus gros avantage du match grâce à un 6-0 en 19 secondes bouclé par Leandro Barbosa à 3-pts, 47-40. Seule alerte pour Golden State, la 3ème faute de Curry sifflée à 1’09 du buzzer. Cleveland, qui inscrit 16 pts de plus que ses adversaires dans la peinture (28-12) en plus de ses 13 pts sur contre-attaque (0 pour Golden State !), se retrouve ainsi mené de 7 pts à la pause, 49-42.

Seconde mi-temps

J.R. Smith en back-to-back à 3-pts et Irving sur un nouveau layup égalisent à 54 partout et forcent un temps-mort de Steve Kerr, qui n’avait jusque-là pu compter que sur la réussite de Klay Thompson après un peu plus de 3 minutes de jeu. Curry relance son équipe sur un superbe enchaînement contre et layup en transition qui réveillent l’Oracle Arena. Il enchaîne à 3-pts après un curl et c’est cette fois Tyronn Lue qui arrête tout à 7’40, son équipe menée 59-54. Love, James et Irving donnent le ton des 3 minutes qui vont suivre. Les 2 premiers sur un alley oop conclu par Love et le 3ème en prenant le contrôle de la partie à lui tout seul. Le meneur, qui s’est par ailleurs payé le luxe de bâcher Anderson Varejao, plante 10 pts d’un 14-2 en faveur des Cavs, qui prennent 7 pts d’avance (68-61) à 3 minutes de la fin du 3ème

Rebelote dans l’autre sens puisque Green à 3-pts (après avoir provoqué 3 lancers-francs) et Shaun Livingston au dunk servi par Curry égalisent à 71 partout au terme d’un 8-1 en 1’07. Harrison Barnes retrouve son shoot au meilleur moment et Andre Iguodala sur un hook shot donne un petit point d’avance aux siens avant de jouer le 4ème quart, 76-75.

Toute la saison se décidera donc sur ces 12 dernières minutes. Le score reste serré et la pression monte de minute en minute. Le Big Three des Cavs est en place puisque chacun marque un panier alors que Cleveland prive Golden State de panier dans le jeu sur les 3 premières minutes. À 9’05, les Warriors sont menés de 3 points, 81-78. Alors que James fait tout pour ne pas faire face à Iguodala en attaque, les Splash Brothers activent le mode crazy shots et redonnent 3 pts d’avance aux Warriors et repassent devant, 85-83 à 6’18. Et si Curry manque un layup, Green est à la claquette. James obtient 3 lancers sur une faute de Festus Ezeli dans la foulée et signe un 3/3 pour ramener Cleveland à un point, 87-86.

Money time

Le momentum passe dans le camp des Cavs puisque le n°23 va rentrer un 3-pts sur Ezeli après un ballon perdu de Curry, 89-87. Thompson lui répond par un layup mais Curry, pourtant seul à 3-pts, ne confirme pas sur la possession suivante. On reste à égalité 89 partout à 3 minutes de la fin. LeBron James, déjà en triple-double, sort un incroyable contre contre la planche sur Iguodala, qui avait un layup pour passer devant à 1’50. Aucune des deux équipes n’arrive à inscrire le moindre point dans ces cruciales dernières minutes. À 89 partout et une minute à jouer, Irving plante LE shoot à 3-pts sur la tête de Curry (92-89) avant de servir James, qui rate de peu un énorme dunk. Il obtient la faute mais se fait mal et met quelques secondes à se relever. Son premier lancer est raté, le deuxième est dedans. +4 Cleveland et 10.6 secondes à jouer. Ennemi public n°1, Curry est pris par Shumpert. Curry rate sa dernière tentative à 3-pts, CLEVELAND EST CHAMPION !

clev

Lu 1466 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire