Accès E-Business

NATIC Magazine | E-Business

E-Business : Actualité Scientifique, Technologique et Internationale

Publié dans Sport

Avec un LeBron James royal, Cleveland surclasse les Warriors et s’offre un match 7 !

vendredi, 17 juin 2016 20:23 Écrit par  ClemFiz

C’est officiel, ces Finales NBA 2016 lors d’un 7ème et dernier match à Oakland, dimanche ! Les Cavs ont totalement dominé ce match 6 et s’imposent 115-101. Golden State n’a jamais trouvé la solution face à des Cavaliers dominateurs (l’écart est monté jusqu’à 24 pts) de bout en bout (les Warriors n’ont jamais mené), physiques et portés par un LeBron James aussi productif que lors du match 5 avec 41 pts à 16/27, 8 rebonds, 11 passes, 3 contres et 4 interceptions.

Trois de ses coéquipiers dépassent les 10 pts (23 pts à 7/18, 4 rebonds, 3 passes et 2 contres pour Kyrie Irving, 15 pts à 6/6, 16 rebonds et 3 passes pour Tristan Thompson et 14 pts à 5/11, 4 rebonds et 3 passes pour J.R. Smith). En face Stephen Curry et Klay Thompson ont déçu malgré des stats honorables avec respectivement 30 pts à 8/20, 2 rebonds et 1 passe et 25 pts à 9/21 et 3 rebonds.

Première mi-temps

Comme lors du match 3, Cleveland domine totalement le 1er quart-temps en limitant les Warriors à seulement 11 points en 12 minutes !  Jamais Golden State, tenu à 22.7% de réussite (5/22) et qui a mis 5 minutes à inscrire ses premiers points de la partie, n’avait marqué aussi peu de points dans un 1er quart cette saison. En défense, les Cavaliers (8-0 d’entrée) font en sorte d’empêcher Andre Iguodala d’approcher un LeBron James royal (9 pts à 4/5 et 4 passes dans le 1er quart) et qui permet d’envoyer Stephen Curry sur le banc avec 2 fautes alors qu’il reste 5’51 à jouer dans la période. Tristan Thompson (7 pts à 2/2 et 9 rebonds) donne l’avantage aux siens au rebond (16 à 7 sur le 1er quart) tandis que Kyrie Irving rentre quelques paniers qui nous rappellent sa performance du game 5 à Oakland. Après 12 minutes, les champions sont menés de 20 pts, 31-11.

Alors qu’Iguodala se fait masser le bas du dos sur le banc et que Kevin Love peine à se mettre en rythme en début de 2ème quart, Curry et Irving se renvoient la balle à 3-pts ou sur lancers-francs. L’écart descend à 15 pts sur le 3ème 3-pts de la soirée du MVP, 39-24. Iguodala fête son retour sur le parquet à 3-pts mais James en fait de même après avoir intercepté un ballon face à un MVP des Finales 2015 à la démarche inquiétante. Golden State se relance sur un 9-0 en 2 minutes (5 pts et 1 passe de Curry) et réduit l’écart à 8 pts. Avec un Irving toujours aussi agressif et une excellente connexion James – Thompson, Cleveland répond par son propre run (7-0) et double la mise en reprenant 16 pts d’avance, 54-39. Klay Thompson et Curry ramène Golden State à 11 pts mais c’est l’inattendu Dahntay Jones qui mettra tout le monde d’accord juste avant la pause avec un 5-0 personnel. C’est donc avec 16 pts d’avance que les Cavs rejoignent le vestiaire, portés par 20 pts à 6/12 d’Irving et 14 pts à 6/10 et 6 passes de James.

Seconde mi-temps

Le 3ème quart démarre par un 0/4 de loin pour les Warriors, qui se retrouvent menés de 22 pts suite aux efforts continus de T. Thompson (il sert James pour le dunk) et à l’adresse lointaine de J.R. Smith. Kevin Love rentre son premier panier de la soirée dans le corner, là encore servi par T. Thompson, entre 2 paniers primés des Splash Brothers. Golden State insiste ensuite davantage et avec réussite à l’intérieur mais LeBron James met le feu à la Q Arena en enchaînant un layup et un dunk sur alley oop en 20 secondes (interception d’Irving sur une passe manquée de Curry) qui rétablissent un écart de 19 pts. Alors que les sourcils de Curry se froncent sur le banc, c’est comme souvent Klay Thompson qui prend feu au bon moment pour les Warriors. La gâchette passe un 8-0 à lui tout seul (deux 3-pts) et réduit l’écart à 9 pts quelques secondes avant le buzzer.

Leandro Barbosa et Curry font planer la menace de loin mais en face, James (6 pts d’affilée en un peu plus d’une minute) s’occupe de tout (à ce moment du match il a inscrit les 18 derniers pts de son équipe) et maintient la dizaine de points d’écart. À exactement 7 minutes de la fin du match, Cleveland est devant de 11 pts, 90-79. Après avoir servi Smith à 3-pts, James sert T. Thompson pour leur 3ème et 4ème alley oop de la soirée, 99-86. Dans la foulée, il bâche un layup de Curry et ne se prive pas d’en rajouter une couche en chambrant le MVP dans la foulée. Cerise sur le gâteau pour les Cavs, Stephen Curry, frustré au possible, prend sa 6ème faute (il avait précédemment pris sa première 5ème faute de la saison et est sorti pour 6 fautes pour la première fois depuis le 13 décembre 2013) et une technique (il a balancé son protège-dents dans le public) à 4’22 de la fin, l’arbitre J. Phillips lui indique la sortie.

Le geste de Stephen Curry

Les highlights du match

cavs

Enregistrer

Lu 1236 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire