Accès E-Business

NATIC Magazine | E-Business

E-Business : Actualité Scientifique, Technologique et Internationale

Publié dans Médecine

Moustique tigre : comment le reconnaître à coup sûr ?

mardi, 14 juin 2016 18:23 Écrit par  Hugo Jalinière | Sciences et avenir
Mesurant à peine 5 millimètres, le moustique tigre n'est pas toujours facile à identifier. ©Vigilance-moustiques Mesurant à peine 5 millimètres, le moustique tigre n'est pas toujours facile à identifier. ©Vigilance-moustiques
Taille, comportement, couleur, environnement... Certains traits caractéristiques permettent d'identifier sans faille le moustique tigre.

ALBOPICTUS. L’implantation du moustique-tigre - Aedes albopictus de son nom savant, potentiel vecteur de maladies tropicales comme la dengue,  le chikungunya ou zika s'est poursuivie en direction du nord de la France durant l'année 2015. Désormais, la présence de ce moustique originaire d'Asie est avérée dans 20 départements de France métropolitaine. Et "la propagation est extrêmement rapide", explique Rémi Foussadier, responsable de l’entente interdépartementale de démoustication en Rhône-Alpes. L’insecte se propage en "sauts de puce" et, "une fois installé, il se diffuse en taches d’huile", précise-t-il. Il y a ainsi fort à parier que l'espèce aura encore gagné du terrain d'ici novembre 2016, à la fin de la "saison" des moustiques.

La surveillance de cette expansion territoriale est un souci constant car la présence de ce moustique en métropole, détectée pour la première fois en 2004, a introduit un risque jusqu'ici inexistant : la possibilité d'une épidémie de chikungunya et/ou de dengue, voire de Zika désormais en France métropolitaine. Une inquiétude qui a poussé les autorités à mettre en place un système permettant à n'importe quel citoyen de signaler en ligne la présence du moustique tigre via le site signalement-moustique.fr. Une méthode qui permet de suivre au plus près sa colonisation du territoire. Mais comment le reconnaître à coup sûr parmi les 67 espèces différentes de moustique répertoriées en France ?  

La fiche d'identité d'Aedes albopictus

On entend souvent dire que le moustique tigre est facile à reconnaître en raison de ses rayures caractéristiques. Oui, sauf qu'en réalité l'espèce est si petite - à peine 5 mm - que cette indication n'est pas d'une grande utilité. À moins que celui-ci ait été délicatement tué. Ecrasé, il peut en effet devenir difficile à identifier... Toutefois, si vous parvenez à l'observer immobile, et de près, vous ne pourrez pas passer à côtés de ses couleurs caractéristiques : un corps très noir avec des rayures ou taches blanches, sur les pattes comme sur l'abdomen. Plutôt semblable au zèbre qu'au tigre donc.

COMPORTEMENT. Le vol du moustique tigre est relativement lent, ce qui le rend assez facile à écraser. Surtout, il fait partie des espèces qui piquent en journée, avec un pic d'activité au levé du jour et au crépuscule. Une information précieuse pour son identification. En effet, un moustique qui vous tourne autour alors que vous vous couchez (après le coucher du soleil) n'a que d'infimes chances d'appartenir à l'espèce tigre. Sa période d'activité cours de mai à novembre. L’espèce est adaptée à l'environnement humain et se développe préférentiellement dans des environnements péri-urbains, ainsi que dans des zones urbaines très denses. Venu d'Asie, sa "plasticité biologique" lui a permis de coloniser plus de 60 pays dans le monde et il fait désormais partie des 10 espèces les plus invasives.

>> Moustique tigre : ce qu'il faut savoir pour s'en prémunir

Enregistrer

Lu 2344 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Fil d'actualité introuvable