Natic Magazine

Actualité Scientifique, Technologique et Internationale

Publié dans Energie

RDC : la centrale hydroélectrique de Busanga accélérera le développement du secteur minier

mercredi, 08 juin 2016 13:07 Écrit par  Gwladys Johnson | Agence Ecofin

En République démocratique du Congo (RDC), le gouvernement a octroyé, à un consortium chinois, la construction de la centrale hydroélectrique de Busanga, d’une capacité de 240 MW. Si le coût de la centrale n’a pas été révélé, il pourrait atteindre 660 millions $, selon les chiffres évoqués, à la fin de l’année dernière, par la coopération sino-congolaise.  Sa mise en place est prévue pour durer 5 ans.

L’électricité produite par cette centrale sera prioritairement affectée à la Société sino-congolaise des mines (Sicomines) qui  importe l’essentiel de l’énergie importée par la RDC.

La mise en place de cette centrale entre dans le cadre d’un important contrat signé par les deux pays en 2007. Selon ses clauses, la Chine construira des infrastructures au Congo et octroiera également des prêts au pays, en échange de concessions minières. Ce contrat avait, d’ailleurs, été dénoncé comme léonin par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI).

L’entreprise à laquelle le projet a été octroyé n’a pas été révélée. Mais un accord de principe a été signé, en 2011, entre Sinohydro et Sicomines, à propos de la mise en place de cette centrale.

 

Lu 538 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)