Accès E-Business

NATIC Magazine | E-Business

E-Business : Actualité Scientifique, Technologique et Internationale

Renversant. La Côte d’Ivoire n'est pas le premier producteur d’Attiéké [denrée à base de féculent de manioc] au monde. Cette place est occupée par la Chine, quand la Côte d’Ivoire arrive en troisième position. Cette information, qui devrait sûrement surprendre plus d’un Ivoirien, est donnée par Zako François, promoteur de 4 salons d’exposition sur l’eau, l’assainissement, l’électricité et les énergies renouvelables.
La France va installer en Côte d’Ivoire une compagnie du génie, une batterie d’artillerie et un détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre, ce qui portera sa présence dans ce pays à 900 hommes au lieu de 580 à ce jour. La Côte d’Ivoire devient ainsi l’un des trois réservoirs de troupes françaises dans le monde, avec Djibouti et les Emirats arabes Unis. Selon le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian (photo), en visite à Abidjan, ce dispositif sera complété par « deux pôles opérationnels de coopération », au Sénégal et au Gabon, destinés à la formation et au conseil pour les armées des pays de la région. 600 militaires ivoiriens seront également formés : « Après les troubles de 2011, la reconstruction de l'armée ivoirienne est primordiale pour assurer la stabilité et la prospérité du pays », assure le ministre français.
Le 23 novembre dernier, les représentants de quinze entreprises marocaines spécialisées dans le secteur des technologies de l’information et de la communication ont posé leurs bagages à Dakar au Sénégal, puis se rendront à Abidjan en Côte d’Ivoire. En mission de prospection organisée par Maroc Export, en collaboration avec la Fédération Marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI), leurs objectifs spécifiques sont « d’effectuer une veille technologique, développer des contacts,  mieux comprendre le marché et ses enjeux, et  valider l’offre de service marocaine sur les deux marchés ».  
(Agence Ecofin) - Au cours d’une audience accordée le 13 novembre 2015 au directeur général d’Orange, MTN et Moov, le ministre des technologies de l’information et de la communication, Bruno Nabagne Koné (photo), a annoncé que le renouvellement de leurs licences télécom globales- celle qui leur donne le droit de commercialiser tout type de technologie mobile- leur coûtera 100 milliards Fcfa (163 millions de dollars). La nouvelle licence aura une durée de validité de 15 ans, contrairement à l’ancienne qui courait sur 20 ans pour un montant de 40 milliards Fcfa (65 millions de dollars). Elle est payable entièrement pour pouvoir continuer à accéder au marché.
(Agence Ecofin) - La ville d’Abidjan abritera la 2ème édition de l’Africa Web Festival (AWF) prévu du 3 au 5 décembre 2015. Il s’agit d’un salon sur la part de l’Afrique aux contenus des médias sociaux. « Africa Web Festival entend offrir l’opportunité aux Africains de faire découvrir au monde leur savoir-faire sur la toile, en termes de production et d’applications innovantes, ainsi que de proposer un cadre approprié d’échanges d’expériences et d’interrogations », explique le président du comité d’organisation, Alfred Dan Moussa, qui est par ailleurs le directeur général de l’Institut des sciences et techniques de la communication (Istc).  
Page 1 sur 2